Les Vèvè - ZETWAL
Vèvè d'Agwe Daroyo et Gede Nibo - Wintorks Cinéas

Vèvè d’Agwe Daroyo et Gede Nibo – Wintorks Cinéas

Vèvè de Baron Samedi en cours de découpe

Vèvè de Baron Samedi en cours de découpe.

Les vèvè sont des dessins symboliques, représentant les Lwa, généralement tracés au sol lors des cérémonies et rituels. Ce tracé se fait avec de la poudre (farine, poudre de brique, cendre…) qu’on laisse glisser doucement entre le pouce et l’index. Souvent tracés autour du potomitan (qui veut dire « poteaux du milieu » car c’est une poutre verticale au milieu du temple Vaudou, soutenant la toiture, fichée dans le sol, par où les esprits arrivent), ils sont consacrés par des offrandes destinées aux Lwa qu’ils représentent.

Leur tracé sert à attirer les esprits nommément et revêt des formes très différentes. Certains vèvè peuvent représenter une créature, comme le serpent pour Dambala Wedo, mais d’autres sont des formes symboliques comme le cœur pour les différentes Erzulie, ou encore des formes géométriques mêlées d’entrelacs pour Kalfou par exemple voire des lettres intégrées à d’autres motifs comme c’est le cas pour Erzulie Milokan dont on trouve le M au milieu du cœur typique de la famille des Erzulie. On pourra aussi trouver des inspirations d’autres religions comme la croix pour Baron Samedi ou Gede Nibo.  Certains sont très simples, d’autres sont d’une incroyable complexité que peu maîtrisent.

Si leur origine remonte au Vaudou dahoméen, ils ont été modifiés ou pour certains créés en Haïti. Quelques-uns s’inspireraient des motifs des indiens Taïnos, ancien habitants de l’île, exterminés par les colons mais qui ont été en contact avec les nèg maron (les esclaves en fuites réfugiés dans les montagnes où se sont aussi cachés les survivants Taïnos). D’autres reprendraient des motifs de la ferronnerie d’art française qu’on trouvait notamment sur les balcons des plantations.

Il existe donc des centaines de vèvè et la connaissance précise de leur tracé est un grand savoir dans le Vaudou. Il est fréquent de rencontrer des prêtres qui n’en connaissent que quelques-uns.

Ces motifs sont souvent utilisés dans l’art de la tôle découpée des Boss-métal de Noailles.

Vèvè de Kalfou

Vèvè de Kalfou

Vèvè d'Erzulie Milokan en cours de découpe

Vèvè d’Erzulie Milokan en cours de découpe.